Améliorer les soins grâce à l’impression 3D

Dr. Adnan Sheikh (left) and Dr. Frank Rybicki

« L’impression 3D est en train de révolutionner la façon de pratiquer la médecine à L’Hôpital d’Ottawa », affirme le Dr Adnan Sheikh, directeur medical du Programme d’impression 3D de l’Hôpital.

Révolutionner est le mot juste. Une imprimante 3D ajoute successivement de minces couches de materiel pour créer un objet solide en trois dimensions. Les utilisations médicales sont illimitées.

Grâce à la générosité d’un donateur, l’Hôpital a acheté une imprimante médicale 3D qui utilise de l’acrylique et du plastique. Le nouveau laboratoire d’impression 3D a ouvert ses portes au Campus Général de l’Hôpital le février 2017.L’Hôpital d’Ottawa est le premier hôpital au Canada à intégrer un programme d’impression médicale 3D à ses activités d’enseignement et de planification avant une chirurgie. Ce programme ouvrira aussi de nouvelles perspectives en recherche.

« Nous allons imprimer des modèles pour la planification chirurgicale et l’enseignement », déclare le Dr Frank Rybicki, chef de l’Imagerie médicale à l’Hôpital et directeur du Département de radiologie à l’Université d’Ottawa. « Si une personne a le cancer, nous pouvons désormais imprimer l’organe touché pour le lui montrer et lui expliquer le plan de traitement. »

Par exemple, une reproduction de la hanche d’un patient, partiellement grugée par le cancer, a été imprimée en se fondant sur la tomodensitométrie du patient. C’est le type de modèle imprimé en 3D qu’utiliseront les chirurgiens pour planifier une arthroplastie de la hanche. Voir l’étendue des dommages faits par la maladie donne aux chirurgiens une idée claire de la façon d’opérer.

Déterminer d’avance avec precision la façon d’opérer réduit la durée de la chirurgie, bien souvent de quelques heures, ce qui permet de réaliser des économies considérables. Réduire la durée des chirurgies fait aussi diminuer les temps d’attente et permet par le fait même de traiter plus de patients.

« Nous pouvons offrir les soins d’une façon qui n’était pas à notre portée avant l’arrivée de cet appareil », ajoute le Dr Rybicki. 

L’impression 3D est une innovation extraordinaire qui aidera les patients aujourd’hui et dans l’avenir. Le laboratoire prévoit élargir son programme de recherche dans les prochaines années pour inclure des imprimantes 3D capables d’imprimer des tissus, des os et des organs humains en vue de les implanter chez des patients.