Cellules souches – le pouvoir de réparer les vaisseaux sanguins

Une chercheuse cherche à savoir comment maintenir la circulation sanguine dans les artères endommagées ou obstruées

Les recherches de la Dre Marjorie Brand pourraient profiter un jour aux patients dont les vaisseaux sanguins sont bloqués ou endommagés.

Si un caillot bloque le flux sanguin vers la jambe, le membre meurt et doit être amputé. Cette scientifique principale à L’Hôpital d’Ottawa et professeure à l’Université d’Ottawa étudie une forme de cellules souches qui pourrait créer de nouveaux vaisseaux sanguins qui contournent les vaisseaux endommagés, ce qui pourrait rétablir la circulation sanguine et peut-être sauver le membre. Le temps est essentiel lorsqu’il s’agit de réparer des vaisseaux sanguins et l’accélération du processus est devenue le point de mire de la majorité des recherches de la Dre Brand.

« L’idée est de réparer les vaisseaux sanguins le plus rapidement possible, alors le temps est vraiment un problème, dit la Dre Brand. Dans mon laboratoire, nous essayons d’améliorer le fonctionnement de ces cellules souches de vaisseaux sanguins. »

Faire un don

En 2004, L’Hôpital d’Ottawa a établi le premier centre de cellules souches au Canada. Cette nouvelle installation a attiré les talents de la Dre Brand, originaire de France, et de son mari canadien, le Dr Jeffrey Dilworth (qui fait des recherches sur les cellules souches musculaires). La Dre Brand se concentre principalement sur le rôle des cellules souches dans les maladies du sang, comme la leucémie et la drépanocytose.

La Dre Brand s’intéresse aussi à la façon dont les cellules souches vasculaires contribuent à la réparation des vaisseaux sanguins. En plus des cellules souches hématopoïétiques qui génèrent des cellules sanguines, le sang du cordon ombilical contient un autre type de cellules souches appelées progéniteurs vasculaires, qui favorisent la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins. Ces cellules progénitrices vasculaires peuvent se multiplier et aider à rétablir la circulation en créant de nouveaux vaisseaux sanguins et elles sont très efficaces pour réparer les vaisseaux sanguins endommagés lorsqu’elles sont injectées au siège d’une blessure. Cependant, elles se reproduisent lentement et ne réparent pas assez rapidement les vaisseaux sanguins pour être efficaces.

Son équipe teste différents médicaments qui ont la capacité d’accélérer le processus, rendant ce processus lent beaucoup plus rapide.

« Nous avons injecté ces cellules dans des souris et nous avons pu constater une vitesse plus rapide dans la reconstruction de ces vaisseaux sanguins. Nous avons pu rétablir la circulation sanguine », a déclaré la Dre Brand.

La possibilité de rétablir rapidement la circulation sanguine représente un grand espoir pour les patients victimes d’un accident vasculaire cérébral, d’une crise cardiaque ou d’un blocage de l’artère de leur jambe. Les recherches de la Dre Brand ouvrent la voie à un traitement extraordinaire des caillots sanguins mortels.

L’Hôpital d’Ottawa recueille des fonds pour la recherche en médecine régénératrice, comme celles de la Dre Brand, explore de nouveaux traitements de maladies complexes et améliore la vie des patients.