White Coat Quarterly

Le savez-vous

Les scientifiques de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa jouissent d’une renommée internationale, car ils ont découvert de nouveaux types de cellules souches et dévoilé leur façon de fonctionner. Par ailleurs, ils sont de plus en plus connus, car ils transforment leurs recherches en thérapies personnalisées pour les patients. Voici quelques exemples impressionnants des recherches pouvant changer des vies qui ont lieu à L’Hôpital d’Ottawa.

  • Le Dr Duncan Stewart a mis en place le premier essai clinique au monde d’une thérapie de cellules souches modifiées pour l’hypertension pulmonaire, une affection pulmonaire rare, mais mortelle, qui affecte surtout les jeunes femmes. En outre, il a récemment reçu de Santé Canada l’autorisation d’entreprendre un essai similaire chez des patients ayant subi une crise cardiaque. Dans les deux cas, des cellules souches sont prélevées du sang des patients, modifiées en laboratoire pour les rendre plus puissantes, puis injectées à nouveau dans leur organisme, où elles aident à réparer et à régénérer le tissu endommagé.
  • Le Dr Michael Rudnicki a été le premier à découvrir des cellules souches dans le tissu musculaire adulte; par ailleurs, il a identifié une protéine capable de stimuler ces cellules afin qu’elles régénèrent et réparent les muscles endommagés. D’ici quelques années, cette protéine pourrait entrer dans des essais cliniques menés chez des patients souffrant de maladies musculaires.
  • La Dre Eve Tsai est en train d’étudier les cellules souches du cerveau et de la moelle épinière et de mettre au point de nouvelles approches visant à réparer et à régénérer la colonne vertébrale à la suite d’une blessure traumatique, d’un AVC ou d’un cancer.
White Coat Quarterly