Recherche sur le Parkinson à L’Hôpital d’Ottawa

Imaginez que vous n’êtes pas capable de maîtriser le tremblement de vos mains et de vos membres, que vous ne pouvez pas parler fort, que vous êtes en train de perdre l’odorat et que vous éprouvez des douleurs inexpliquées. Malheureusement, ce ne sont là que quelques-uns des symptômes qui affectent tous les jours les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Plus de 100 000 Canadiens vivent avec le Parkinson, dont 8 000 ici à Ottawa. Le Parkinson est une maladie neurodégénérative qui s’aggrave avec le temps et qui affecte surtout le mouvement volontaire et contrôlé. La cause exacte de cette maladie est inconnue. Elle a été découverte il y a presque deux cents ans et il n’y a pas encore de remède ou de traitement éprouvé susceptible de ralentir sa progression implacable. Les gens peuvent développer la maladie de Parkinson à tout moment de leur vie.

« Au cours des décennies à venir, notre société fera face à de nombreux autres patients aux prises avec le Parkinson. De bien des façons, le Parkinson est compliqué et complexe. Je suis convaincu que, même s’il s’agit d’une maladie compliquée et complexe, nous pouvons en résoudre l’énigme. Au Canada, nous avons l’expertise pour contribuer grandement à la mise au point d’un remède contre cette maladie. »

Dr Michael Schlossmacher, scientifique principal, L’Hôpital d’Ottawa

Chaire de recherche du Canada sur la maladie de Parkinson et les neurosciences translationnelles

PIPR information/ photo of Dr. Mireille Khachi

Partenaires investisseurs dans la recherche sur le Parkinson

En 2009, un groupe de conseillers en placements du milieu financier d’Ottawa ont formé Partenaires investisseurs dans la recherche sur le Parkinson (PIRP). Le groupe s’est donné comme objectif de recueillir 1 million $ pour appuyer la recherche, afin de mieux comprendre et diagnostiquer le Parkinson. En sept ans, il a réussi à amasser plus de 1 000 000 $.

Coprésidés par Roberta Driscoll de RBC Dominion Valeurs mobilières et Kim Teron de Teron Inc., les membres de PIRP font appel à la collectivité dans son ensemble pour recueillir des fonds essentiels pour appuyer la recherche de pointe sur la maladie de Parkinson à L’Hôpital d’Ottawa.

PIRP a fourni un important financement de base aux scientifiques, ce qui leur a permis d’aller chercher d’autres subventions. Les progrès ont été impressionnants. Non seulement PIRP a aidé à financer la recherche pour le traitement et le remède contre la maladie de Parkinson, mais le groupe a aussi incité la collectivité à appuyer la cause, qui avait peu retenu l’attention jusque-là. Surtout, l’équipe de PIRP a redonné espoir à ceux et celles qui vivent avec cette maladie implacable.

Pour en savoir plus sur PIRP, cliquez ici.  

La recherche sur le Parkinson à L’Hôpital d’Ottawa

En 2004, des chercheurs de L’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa se sont regroupés pour former le Consortium pour la recherche sur le Parkinson, sous le leadership du Dr David Grimes et du Dr David Park. Le consortium réunit des cliniciens et des scientifiques de diverses disciplines, dans le but d’améliorer notre compréhension de la maladie de Parkinson, de mener des recherches novatrices et de mettre au point de nouvelles options de traitement, avec l’objectif ultime de trouver un remède. 

Étapes importantes récentes

  • Progrès dans la compréhension de la façon dont les gènes contribuent à l’initiation et à la progression de la maladie.
  • Élaboration de stratégies thérapeutiques novatrices, notamment la thérapie génique ciblée.
  • Mise au point d’un test expérimental sur le liquide spinal visant à améliorer le diagnostic.
  • Découverte d’une nouvelle mutation génétique qui rend certaines personnes plus sensibles à cette maladie.
  • Mise au point d’un nouveau modèle murin qui simule une forme familiale du Parkinson d’apparition précoce.
  • Publication des premières directives canadiennes en matière de soins du Parkinson. 

Impliquez-vous – Joignez-vous à PIRP

Devenez membre de l’Équipe de PIRP dans le cadre du Défi Courez pour une raison (les 27 et 28 mai 2017). Vous vous joindrez ainsi aux milliers de personnes qui participent à la Fin de semaine des courses d’Ottawa – mais qui ont une « raison » de lacer leurs chaussures de course et de recueillir des fonds pour une cause qui leur tient à cœur.

PIPR Co-chairs

 Jacinthe Bergeron et Karin Fuller

Appuyez la recherche sur le Parkinson

Appuyez les efforts de recherche actuels en faisant un don en ligne ou en composant le 613-761-4295.

Pour en savoir plus au sujet de la recherche ou de la façon de vous joindre à notre équipe, communiquez avec Sharon Martin, directrice principale, Philanthropie, au 613-798-5555, poste 19084, ou par courriel à l’adresse shmartin@lho.ca