CONTENU DISPONIBLE EN ANGLAIS SEULEMENT

At the centre of the COVID-19 crisis you will find the front-line staff of The Ottawa Hospital. Nurses, doctors, and researchers working day and night to heal our patients and find a cure.

Their stories are ones of emotion, dedication, and determination. They are relentless in the fight against this global pandemic. They are husbands, wives, moms, and dads. They are our neighbours.

And they have an incredible story to tell.

Taha Azad
Researcher
Researcher
Taha Azad

« Je n’ai jamais vu de meilleur travail d’équipe de ma vie. » – Taha Azad, Ph.D.

 

Francis Bakewell
urgentologue
Dr. Francis Bakewell, Emergency medicine technician at The Ottawa Hospital
urgentologue
Francis Bakewell

« Ce qui nous cause particulièrement du stress, c’est de ne pas savoir ce à quoi nous attendre. Il faut se préparer comme si chaque patient avait une infection. » – Dr Francis Bakewell, urgentologue

 

Gwen Barton, Regional Cancer Program 
Gwen Barton
Programme régional de cancérologie
Gwen Barton, Regional Cancer Program 
Programme régional de cancérologie
Gwen Barton

« Nos équipes de première ligne ont été exceptionnelles. Elles n’ont ménagé aucun effort pour offrir des soins avec la même compassion habituelle pour faciliter l’expérience du patient. Elles veillent aux petits soins pendant toute la durée du traitement. » – Gwen Barton, Programme régional de cancérologie

 

Kristine Belmore
infirmière autorisée
infirmière autorisée
Kristine Belmore

« Nous étions très nerveux, mais nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. Nous ne savions pas si ces patients allaient rester ici quelques semaines ou si la situation allait durer quelques mois. Je pense qu’aucun d’entre nous ne s’attendait à ce que l’année soit aussi longue et difficile. »

– Kristine Belmore, infirmière autorisée
https://www.youtube.com/embed/8n7uKG7-i4I
Sylvain Boet
anesthésiologiste et chercheur
Dr. Sylvain Boet
anesthésiologiste et chercheur
Sylvain Boet

« Il y a eu beaucoup de changements en très peu de temps… Notre service s’est réorganisé rapidement pour tirer le meilleur parti des compétences de chacun. » – Dr Sylvain Boet, anesthésiologiste et chercheur

 

Chris Bredeson
chef de l’Hématologie maligne et de la greffe de cellules souches
Dr. Bredeson
chef de l’Hématologie maligne et de la greffe de cellules souches
Chris Bredeson

« Je crois que nous oublions combien c’est difficile pour les patients. Même si nous avons des iPads, des téléphones ou des téléphones intelligents, nous pouvons communiquer avec des membres de la famille pendant les tournées au besoin. C’est très difficile de ne pas avoir son être cher ou son aidant naturel auprès de soi. » – Le Dr Chris Bredeson, chef de l’Hématologie maligne et de la greffe de cellules souches

 

Dr. Marc Carrier The Ottawa Hospital Front-line Diaries
Marc Carrier
hématologue
Dr. Marc Carrier The Ottawa Hospital Front-line Diaries
hématologue
Marc Carrier

« L’unité de thrombose d’Ottawa jouit d’une formidable réputation internationale. Il est donc tout naturel qu’elle dirige et conçoive les protocoles pour notre collectivité. » – Dr Marc Carrier, hématologue.

 

Manager of CARE Environment, John Casselman
John Casselman
Manager of CARE Environment
Manager of CARE Environment, John Casselman
Manager of CARE Environment
John Casselman

"…they show our patients how much they care. Quite often sometimes it’s the most simplistic things, offering a warm blanket...There’s a committed group of healthcare professionals here at the hospital that are here to make sure that they are going to receive the best possible care.” - John Casselman, Manager of CARE Environment

 

Dr. Chowdhury, Infectious disease physician
Fahad Chowdhury
infectiologue
Dr. Fahad Chowdhury, Infectious disease physician
Dr. Chowdhury, Infectious disease physician
infectiologue
Fahad Chowdhury

« La pandémie a tout changé. Nous avons dû communiquer avec des collègues en Asie et en Europe pour connaître leur expérience et en tirer des leçons. La situation était inédite pour nous tous à L’Hôpital d’Ottawa. » – Dr Fahad Chowdhury, infectiologue

 

Heather Clark
directrice médicale des soins ambulatoires
directrice médicale des soins ambulatoires
Heather Clark

« Nous devons fournir des soins aux patients. Alors, nous devons nous préparer à intensifier les soins sur la base des besoins et à revenir, potentiellement, à la phase 1 de notre stratégie si c’est nécessaire pour protéger nos patients et nos ressources en santé. » – D<sup>re</sup> Heather Clark, directrice médicale des soins ambulatoires.

 

Dr. Juthaporn Cowan
Juthaporn Cowan
directrice médicale, clinicienne et chercheuse
Dr. Juthaporn Cowan
Dr. Juthaporn Cowan
directrice médicale, clinicienne et chercheuse
Juthaporn Cowan

« Nous voulons parvenir à trouver des interventions susceptibles de limiter les effets de l’infection sur la santé physiologique et psychologique. » – Dre Juthaporn Cowan, directrice médicale, clinicienne et chercheuse

 

Kate Duke
gestionnaire clinique, Centre de cancérologie
gestionnaire clinique, Centre de cancérologie
Kate Duke

« Je pense que les travailleurs de la santé comme moi ont une vocation. Cette vocation est l’une de nos principales sources de motivation à venir travailler. Nous avons un besoin d’être présents et de servir la collectivité. » – Kate Duke, gestionnaire clinique, Centre de cancérologie.

 

Dr. Darine El-Chaâr
Darine El-Chaâr
materno-fœtale
Dr. Darine El-Chaâr, Maternal fetal medicine specialist
Dr. Darine El-Chaâr
materno-fœtale
Darine El-Chaâr

« Dès le début, nous avons dû trouver des stratégies pour maintenir les soins et protéger les patients. » – Dre Darine El-Chaâr, spécialiste en médecine materno-fœtale

 

Dr. George Grammatopoulos, Orthopaedic surgeon
George Grammatopoulos
chirurgien orthopédiste
Dr. Grammatopoulos, Orthopaedic surgeon
Dr. George Grammatopoulos, Orthopaedic surgeon
chirurgien orthopédiste
George Grammatopoulos

« On n’aime pas donner de mauvaises nouvelles, mais les patients les prennent bien heureusement. Nous gérons aussi les traumatismes et les blessures continuent de survenir, même en période de COVID19. » – Dr George Grammatopoulos, chirurgien orthopédiste

 

Genevieve Hache, Front-line Diaries interview still
Geneviève Haché
préposée au dépistage de la COVID-19
Genevieve Hache, Screener at The Ottawa Hospital
Genevieve Hache, Front-line Diaries interview still
préposée au dépistage de la COVID-19
Geneviève Haché

« Malgré le flot d’information et la montée en flèche des cas, j’ai voulu aider et vivre cette expérience unique parce que je veux travailler dans le secteur de la santé. L’équipe m’a vraiment mise à l’aise grâce à toutes les mesures de protection en place pour notre sécurité. » – Geneviève Haché, préposée au dépistage de la COVID-19

 

Registered Nurse, Victoria Hudson
Victoria Hudson
infirmière autorisée
Victoria Hudson, Registered Nurse
Registered Nurse, Victoria Hudson
infirmière autorisée
Victoria Hudson

« La situation peut être très difficile pour les familles et notre rôle dans l’équipe de l’Unité de soins intensifs néonataux est d’aider à nouer des liens familiaux. » – Victoria Hudson, infirmière autorisée

 

Josee LaPlante - Registered Nurse, Special Care Nursery
Josée Laplante
infirmière autorisée, Pouponnière de soins spéciaux
Registered Nurse, Special Care Nursery - Josee Laplante
Josee LaPlante - Registered Nurse, Special Care Nursery
infirmière autorisée, Pouponnière de soins spéciaux
Josée Laplante

« C’était vraiment impressionnant de constater à quel point la plupart des gens étaient très compréhensifs. La crise que nous traversions était inédite et pleine d’incertitudes. Or, les gens ont tellement bien collaboré et respecté nos instructions. – Josée Laplante, infirmière autorisée, Pouponnière de soins spéciaux

 

Vanessa Large
infirmière, oto rhino laryngologie et chirurgie thoracique
infirmière, oto rhino laryngologie et chirurgie thoracique
Vanessa Large

« Il faut s’ajuster au niveau émotionnel pour essayer de composer avec le stress dans la vie professionnelle et dans la vie personnelle. »

– Vanessa Large, infirmière, oto rhino laryngologie et chirurgie thoracique
https://www.youtube.com/embed/bGiAxBmpUJY
Dr. Jennifer Leppard, Emergency Department physician
Jennifer Leppard
urgentologue
Dr. Leppard, Emergency Department physician
Dr. Jennifer Leppard, Emergency Department physician
urgentologue
Jennifer Leppard

« Toutes nos pratiques ont changé. Le triage des patients, la prestation des soins et la prise en charge des cas graves. Tout a dû être adapté pour assurer notre sécurité et celle des patients. » – Dre Jennifer Leppard, urgentologue

 

Dr. Matthew Lipinski
Matthew Lipinski
urgentologue
Dr. Matthew Lipinski, Emergency medicine physician
Dr. Matthew Lipinski
urgentologue
Matthew Lipinski

« Médecine d’urgence et incidents imprévisibles vont de pair. Notre formation, comme celle des infirmières paramédicales et de toute l’équipe, nous a permis de nous adapter rapidement à la nouvelle réalité de la pandémie de COVID-19. » – Dr Matthew Lipinski, urgentologue

 

Cindy McCambley
infirmière autorisée
infirmière autorisée
Cindy McCambley

« Ce fut un point marquant dans ma carrière. Je me sentais utile. J’avais l’impression d’apporter quelque chose à la collectivité. Je m’occupais de mes patients, qui étaient aussi terrifiés. On dit à tout le monde de rester à la maison et ils viennent nous voir pour obtenir des conseils. »

– Cindy McCambley, infirmière autorisée
https://www.youtube.com/embed/_OtqRX2EPOE
Dr. Lindsey McMurray
Lindsey McMurray
urgentologue
Dr. Lindsey McMurray, Emergency medicine physician
Dr. Lindsey McMurray
urgentologue
Lindsey McMurray

« D’une certaine façon, je crois que nous avons été chanceux à l’Urgence parce que nous sommes formés à la gestion des imprévus et de toute éventualité. Ainsi, nous avions déjà un certain niveau de résilience. » – Dre Lindsey McMurray, urgentologue

 

Daisy Moores
chef, Soins maternels et soins aux nouveau-nés
chef, Soins maternels et soins aux nouveau-nés
Daisy Moores

« Je suis tellement impressionnée par la résilience dont nous sommes témoins. Je la vois chez nos patients et chez mes collègues. Tout le monde a su prendre la situation en main et prendre soin de soi et de tous les autres au meilleur de ses capacités. » – Dre Daisy Moores, chef, Soins maternels et soins aux nouveau-nés

 

Adam Pietrobron MD and PhD Student
Adam Pietrobron
étudiant chercheur
MD and PhD student, Adam Pietrobron
Adam Pietrobron MD and PhD Student
étudiant chercheur
Adam Pietrobron

« Le plus important pour moi est d’accélérer la recherche qui aura une incidence directe sur les traitements fournis aux patients, et ce, ni dans 10 ans ni dans 20 ans, mais cette année – ce mois-ci. » – Adam Pietrobon, étudiant chercheur

 

Dr. Glenn Posner
directeur médical, Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa et obstétricien
directeur médical, Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa et obstétricien
Dr. Glenn Posner

« C’est un de mes patients qui m’en a donné l’idée. Les vidéos de réalité virtuelle rassuraient les patients et leur permettaient de voir à quoi ressemblera leur cheminement en franchissant les portes du Campus Civic ou du Campus Civic. » – Dr Glenn Posner, directeur médical, Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa et obstétricien.

 

Julie Renaud
Programme de médecine des rayonnements
Programme de médecine des rayonnements
Julie Renaud

« Quand la pandémie a frappé, nous étions aussi préoccupés par la COVID-19 que par le maintien des services essentiels pour les patients. » – Julie Renaud, Programme de médecine des rayonnements

 

Mike Soloski
bénévole
bénévole
Mike Soloski

« Je ne pouvais tout simplement pas rester chez moi sans rien faire. J’avais absolument besoin de me rendre utile sur la ligne de front. » – Mike Soloski, bénévole.

 

Joselyn Banks
Infirmière à la retraite
Infirmière à la retraite
Joselyn Banks

« Je n’ai pas dû réfléchir longtemps [avant d’interrompre ma retraite]. Mes proches étaient tous derrière moi. » -Joselyn Banks

 

Tony Camposarcone
Tony Camposarcone
Gestionnaire, Milieu de soins
Tony Camposarcone
Gestionnaire, Milieu de soins
Tony Camposarcone

« Les membres de mon équipe avouent qu’ils sont nerveux, qu’ils sont stressés par la situation. Mais ils arrivent à passer par-dessus tout cela et à se rappeler ce qui compte : nous sommes là pour les patients et nous voulons qu’ils se sentent bien, qu’ils soient rassurés au sujet de leur traitement. » - Tony Camposarcone, gestionnaire, Milieu de soins

 

Kristen Dupuis
Gestionnaire de la pratique professionnelle, Thérapie respiratoire et Services cardiopulmonaires
Gestionnaire de la pratique professionnelle, Thérapie respiratoire et Services cardiopulmonaires
Kristen Dupuis

« Ce que nous voulons, c’est que nos collègues soient en sécurité. Et nos collègues sont comme de la famille – quand on travaille dans un endroit pendant 20 ans, les gens au travail sont de la famille. » —Kristen Dupuis

 

 

Samantha Halman
Directrice, programme de résidence en médecine générale interne
Directrice, programme de résidence en médecine générale interne
Samantha Halman

« Parfois, un patient ne va pas bien du tout et les travailleurs de la santé à l’hôpital sont les seules personnes qui sont là pour lui tenir la main. » - Dre Samantha Halman

 

Kwadwo Kyeremanteng
Médecin, Unité de soins intensifs et Soins palliatifs
Médecin, Unité de soins intensifs et Soins palliatifs
Kwadwo Kyeremanteng

« La tension était grande quand les cas ont commencé à arriver. Ensuite, la pression est descendue graduellement à mesure que nous nous sommes habitués à l’état des patients et aux signes à surveiller... Nous nous sommes alors rendu compte que la situation était maîtrisable et que nous n’étions pas débordés – parce que les gens respectaient la distanciation physique dans la collectivité. » – Dr Kwadwo Kyeremanteng

 

Jan Leahy
Gestionnaire clinique, Chirurgie thoracique
Gestionnaire clinique, Chirurgie thoracique
Jan Leahy

« Je ne sais pas vraiment bien expliquer ce qu’on vit… Probablement la moitié des employés, une fois de retour à leur voiture, s’assoient et se mettent à pleurer. Puis, ils rentrent chez eux. » — Jan Leahy

 

Seth Oduro
Gestionnaire, Services environnementaux
Gestionnaire, Services environnementaux
Seth Oduro

« Au début, je craignais que le personnel refuse de venir travailler pendant la pandémie, par peur de contracter le virus. C’est compréhensible. Mais chaque jour, les gens sont venus travailler… J’ai donc confiance qu’à l’avenir, peu importe le défi, nous pourrons nous serrer les coudes pour le relever. » — Seth Oduro

 

Adnan Sheikh
Directeur, Laboratoire d’impression 3D
Directeur, Laboratoire d’impression 3D
Adnan Sheikh

« C’est un privilège de vivre à Ottawa. Nous avons le meilleur réseau de soutien communautaire au monde. » — Dr Adnan Sheikh

 

John Trickett
John Trickett
Director, Emergency Care
John Trickett
Director, Emergency Care
John Trickett

« Les patients qui passent par ce lieu si achalandé, où on réussit à voir de trois à quatre cents personnes par jour, expriment leur reconnaissance. Ils nous disent que nous offrons encore à chacune et chacun, et de bon gré, des services exceptionnels avec une compassion digne de personnes qui nous sont chères. Même après 53 jours, je continue d’entendre le même message [et je m’en réjouis]… les gens reçoivent d’excellents soins » – John Trickett

 

Irene Watpool
gestionnaire du programme de recherche, Unité de soins intensifs
gestionnaire du programme de recherche, Unité de soins intensifs
Irene Watpool

« Pour ces études [que nous réalisons], il n’y a pas d’avantage en soi pour les patients qui y participent, mais ils acceptent quand même sans hésiter ces piqûres et prélèvements supplémentaires... Ils nous disent qu’ils aimeraient vraiment aider les autres et qu’ils ne souhaiteraient pas cette maladie à quiconque. Voilà pourquoi ils veulent aider. » ‒ Irene Watpool, gestionnaire du programme de recherche, Unité de soins intensifs

 

Andrew Willmore
directeur médical du Service de la gestion des urgences
directeur médical du Service de la gestion des urgences
Andrew Willmore

« La quantité de travail est colossale. Il y a de longues journées, mais notre travail est très important. Je suis vraiment confiant et fier des personnes avec qui je collabore. Tout le monde voit à quel point c’est important. Notre lot ces jours-ci, c’est de persévérer malgré tout. » — Dr Andrew Willmore

 

Check back frequently for more entries from the Front-line Diaries.