L’histoire de la famille Tod

Au fil des ans, L’Hôpital d’Ottawa a toujours été là quand les Tod en ont eu besoin. Aujourd’hui, la famille donne au suivant.

Il y a maintenant près de 60 ans que la famille Tod compte sur le soutien de L’Hôpital d’Ottawa.

Au fil des ans, les médecins de L’Hôpital d’Ottawa ont traité la famille pour un éventail de maux, des amygdalites aux appendicites en passant par les commotions cérébrales, les foulures et les coupures. C’est là que Charles a fait ajuster ses prothèses auditives et que Melanie a subi une intervention d’exploration. C’est aussi là, plus récemment, que Maureen a été traitée pour une suite de mini-AVC qui avaient occasionné plusieurs chutes.

Les Tod n’étaient pas les seuls à profiter de la proximité de l’Hôpital : il n’était pas rare que des amis qui subissaient des traitements s’arrêtent à la maison pour y boire une réconfortante tasse de thé.

Peu importe ce qui n’allait pas, les Tod savaient que L’Hôpital d’Ottawa était l’endroit où se rendre pour obtenir des soins de calibre mondial.

N’ayant jamais été du genre à recevoir sans donner au suivant, Maureen s’est proposée comme bénévole à la boutique de cadeaux. Elle est aussi devenue donatrice et a inspiré sa fille Melanie à faire de même. Il était donc tout naturel pour Maureen d’inclure un legs à L’Hôpital d’Ottawa dans son testament.

« Ce sera utile pour permettre aux gens d’avoir accès aux soins. À près de 90 ans, je n’ai pas eu beaucoup recours aux services de soins de santé, mais quand j’en ai eu besoin, on s’est bien occupé de moi, et je me porte encore bien. Je veux transmettre cela. »

– Maureen Tod


Histoires de donateurs compatissants

L’histoire d’Annie
Le mari adoré d’Annie, Hernan, a perdu son combat contre le cancer. Elle espère cependant que, grâce à son legs testamentaire, les Canadiens de demain vaincront cette maladie.
L’histoire de Kathleen
Kathleen a consacré sa vie à améliorer le sort des enfants. Son héritage perdure avec un legs testamentaire qui finance la formation des infirmières en néonatalogie.
L’histoire de la famille Tod
Au fil des ans, L’Hôpital d’Ottawa a toujours été là quand les Tod en ont eu besoin. Aujourd’hui, la famille donne au suivant.