La recherche sur le cancer à L’Hôpital d’Ottawa

L’Hôpital d’Ottawa s’est taillé une renommée internationale comme chef de file en matière de recherche sur le cancer. Grâce à une expertise sans pareille, aux virus oncolytiques et à la révolution du processus des essais cliniques, nous transformons ce que nous savons sur le cancer et notre façon de le traiter.

Le problème

Lorsqu’on reçoit un diagnostic de cancer, le temps est essentiel. Chaque minute compte, et l’attente d’une chirurgie, d’un traitement ou que la vie reprenne son cours normal peut sembler interminable. Le temps est tout aussi essentiel dans le domaine de la recherche sur le cancer. Chaque jour, les scientifiques travaillent sur des thérapies nouvelles et meilleures; plus vite les patients pourront recevoir ces thérapies, meilleures seront leurs chances de guérison.

À L’Hôpital d’Ottawa, nos patients ont accès aux meilleurs médecins et traitements lorsqu’ils en ont le plus besoin. Notre recherche de pointe attire des experts de partout dans le monde pour travailler dans nos installations et nous aider à révolutionner chaque aspect des soins contre le cancer, en améliorant les traitements et en sauvant la vie de patients atteints de maladies qui auraient été incurables il y a seulement quelques années.

Au cours des 15 prochaines années, les Canadiens verront une augmentation de 40 % du nombre de diagnostics de cancer; près d’une personne sur deux sera atteinte du cancer dans sa vie. Compte tenu de notre capacité à créer des traitements fondés sur la recherche, jumelée à l’un des centres d’oncologie les mieux équipés au pays, nous sommes bien placés pour attaquer de front ce défi.

Notre vision

Nous sommes persuadés que le cancer peut être vaincu. Nos centres sur le cancer et la recherche ont été classés parmi les meilleurs au monde et d’ici, nous voyons des résultats qui semblaient impossibles à atteindre il y a une décennie. Ensemble, nos gens et nos installations ont créé un milieu propice à la connaissance pour les esprits les meilleurs et les plus brillants dans le domaine de la médecine au monde. Nous sommes convaincus que si nous maintenons le cap, le cancer sera vaincu.

Pourquoi L’Hôpital d’Ottawa

Nous sommes déjà l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au pays. Et nous ne sommes pas parvenus là en pensant petit et à court terme. Le plan était simple : recruter les esprits les meilleurs et les plus brillants en science et en soins de santé, les réunir sous un même toit, trouver des réponses aux plus grands défis dans le domaine des soins de santé. Et nous avions raison. Nos installations, nos chercheurs, nos professionnels médicaux et nos essais cliniques de renommée mondiale sont la crème de la crème, de sorte qu’ils attirent la crème de la crème. Nous avons déjà réalisé d’énormes percées et d’autres sont encore à venir. Le monde observe ce qui se passe à L’Hôpital d’Ottawa.

« À L’Hôpital d’Ottawa, nous participons constamment à des essais cliniques qui changent la pratique. La norme de soins évolue sans cesse – comme elle se doit. Nous tentons toujours de repousser les limites des traitements contre le cancer. » – Dr Michael Ong

Nos réussites en matière de recherche

Dr. John Bell in his research lab

2000: Le Dr John Bell découvre qu’un virus, baptisé VSV, ou virus de la stomatite vésiculaire, peut tuer les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules normales. En 2011, son groupe publie une étude phare dans la prestigieuse revue scientifique Nature pour montrer les résultats de son premier essai clinique mondial fondé sur cette découverte.

Dr. Rebecca Auer

2017: Le vaccin personnalisé de la Dre Rebecca Auer conçu au moyen de cellules cancéreuses infectées par un virus oncolytique guérit un cancer abdominal dans des modèles animaux. La Dre Auer prépare un essai clinique fondé sur ces constatations.

Dr. Caroline Ilkow

2018: La Dre Carolina Ilkow et son équipe ont d’abord démontré que les cellules cancéreuses combattent les virus au moyen d’une approche unique. Son équipe a ensuite mis au point un virus qui bloque ce mécanisme défensif. Ce virus éliminant très efficacement des cellules cancéreuses normalement résistantes, cela pourrait se traduire par des immunothérapies améliorées ayant un spectre d’efficacité plus vaste.

Votre impact

L’impact que peut avoir une personne sur l’avenir des soins de santé est immense. L’impact que peut avoir un groupe de leaders communautaires qui partagent la même vision est sans limites. Grâce au soutien des donateurs, nous avons bâti l’un des centres régionaux de traitement du cancer les plus grands et les plus occupés du pays. Nous possédons l’une des seules installations de production de virus oncolytiques qui entraînent des virus modifiés à tuer les cellules cancéreuses. Nous disposons de la technologie comme le système CyberKnife qui permet d’effectuer des opérations d’un jour non effractives sur des tumeurs cérébrales auparavant inopérables et souvent mortelles. Notre centre de santé du sein ultramoderne est doté de machines diagnostiques dédiées pour accélérer le processus de traitement, éliminer les retards accumulés et aider plus de gens à retrouver une vie en santé. Ce ne sont que quelques exemples de la façon dont les donateurs ont changé le visage des soins de santé. Nous nous spécialisons dans la mise en contact de donateurs qui veulent aider avec les personnes qui ont le plus besoin de leur aide.

La recherche pour améliorer les soins aux patients

Dr. Dean Fergusson

2014: Les Drs Dean Fergusson et Mark Clemons lancent le programme de calibre Mondial Repenser les essais cliniques (REaCT), qui permet d’évaluer rapidement les traitements contre le cancer disponibles et de simplifier l’inscription aux essais cliniques. Avant REaCT, le taux d’inscription des patients était inférieur à trots %, alors qu’il dépasse maintenant 90 %. Avant la fin de 2017, ce programme avait donné lieu à l’inscription à des essais cliniques de plus de patientes atteintes du cancer du sein que tous les autres essais combinés au Canada.

Dr. Glen Goss

2016: Le Dr Glen Goss dirige un essai clinique international qui révèle que 70 % des patients atteints d’un certain type de cancer du poumon réagissent à un nouveau traitement ciblé. Celui-ci est maintenant un traitement standard au Canada.

Dr. Natasha Kekre

2018: La Dre Natasha Kekre mène la charge pour que L’Hôpital d’Ottawa adopte une version canadienne de l’immunothérapie utilisant les cellules T à CAR. Il a été démontré que ce traitement révolutionnaire, qui consiste à retirer des cellules T d’un patient et à les modifier en laboratoire afin qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses, élimine complètement certains cancers du sang pédiatriques avancés. L’Hôpital d’Ottawa est le seul endroit au Canada qui fabrique de telles cellules, et l’un des premiers à participer aux essais cliniques de ce traitement.

Appuyez les soins aux patients et la recherche à L’Hôpital d’Ottawa.

Laissez-vous inspirer

30 ans après le traitement, un survivant de la leucémie éternellement reconnaissant
 Robert Noseworthy a reçu un diagnostic de leucémie infantile à l’âge de 30 ans. C’est une situation rare pour quelqu’un de son âge et le pronostic était sombre. Trente ans plus tard, il redonne à la recherche sur le cancer, accompagné de ses enfants adultes.
L’immunothérapie élimine le mélanome d’un policier
Le traitement par immunothérapie suivi par le sergent-chef Ian McDonell fait disparaître toute trace de son mélanome.
Un diagnostic imprévu de cancer du sein entraîne une patiente sur un chemin précaire.
Une mammographie de routine a bouleversé le monde d’Annette Gibbons. Un diagnostic imprévu de cancer du sein l’a entraînée sur un chemin de traitements et d’incertitude, l’obligeant à accorder sa confiance totale en l’équipe médicale à L’Hôpital d’Ottawa.