Parcourir tous les rapports

  • No. 10 – À lire dans ce numéro : Le gouvernement de l’Ontario donne le feu vert au projet de nouveau campus, le gouvernement de l’Ontario vient d’annoncer un investissement additionnel de 29,1 M$ dans le nouveau campus de L’Hôpital d’Ottawa, et bien plus.
  • No. 9 – À lire dans ce numéro : une structure de stationnement moderne, axée sur le transport en commun et accessible sous un couvert forestier.
  • No. 8 – À lire dans ce numéro : le nouveau Centre de traumatologie sauvera des vies; la deuxième réunion du Cercle consultatif des peuples autochtones; œuvre d’art originale de Simon Brascoupé et de Mairi Brascoupé; et des médecins-chefs d’hôpitaux de la région ont publié une lettre d’opinion sur le stationnement des hôpitaux dans le Ottawa Citizen.
  • No. 7 – À lire dans ce numéro : Conservation des arbres, créer les meilleures liaisons au nouveau projet Civic – et bien plus.
  • No. 6 – À lire dans ce numéro : Travaux préliminaires au nouveau projet Civic, l’avis de Riley Brockington, conseiller municipal du quartier Rivière– et bien plus.
  • No. 5 – À lire dans ce numéro : Nouveaux objectifs de durabilité pour le nouveau projet Civic; mise à jour sur le Cercle consultatif autochtone, l’avis de Matt Luloff, conseiller municipal du quartier Orléans – et bien plus.
  • No. 4 – À lire dans ce numéro : comment financer un nouvel hôpital qui sera parmi les plus grands au Canada, L’avis de Jan Harder, conseillère municipale et présidente du Comité de l’urbanisme d’Ottawa, comment transformer l’expérience du patient – et bien plus.
  • No. 3 – Dans ce numéro, vous en apprendrez sur les architectes qui conçoivent l’hôpital selon l’éclairage naturel et les conditions climatiques d’Ottawa. Vous aurez également un aperçu de recherches de pointe et ferez la connaissance de l’équipe qui travaille fort dans les coulisses à planifier l’hôpital de l’avenir.
  • No. 2 – Dans ce numéro, vous en apprendrez sur la construction d’un hôpital dont l’accès est universel, le début de la dépollution environnementale du site et bien plus.
  • No. 1 – Dans ce numéro, découvrez comment nous allons nous associer au conseil des métiers de la construction.

« Nous espérons que notre don incitera d’autres personnes à suivre notre exemple. »

— Rob Ashe et Sandra Herrick

« Nous espérons que notre don incitera d’autres personnes à suivre notre exemple. » — Rob Ashe et Sandra Herrick

Montrer l’exemple avec un don de 10 M$ à la campagne « Créons des lendemains »

Quand Rob Ashe a commencé à faire du bénévolat pour la Fondation civique, en 1995, il était loin de se douter que sa femme, Sandra Herrick, et lui contribueraient un jour à une vision qui allait métamorphoser les soins de santé pour les générations à venir.

À présent, en faisant un don de 10 millions de dollars à L’Hôpital d’Ottawa, le couple espère donner un premier élan à la plus ambitieuse campagne de financement de toute l’histoire d’Ottawa. 

Avec la campagne « Créons des lendemains », qui a pour objectif d’amasser 500 millions de dollars, L’Hôpital d’Ottawa amorce la réalisation de sa vision qui transformera les soins de santé dans le monde entier – en construisant l’hôpital de recherche le plus technologiquement avancé du Canada et en appuyant les recherches révolutionnaires et les projets novateurs de demain. 

Ce don extraordinaire porte donc la somme totale récoltée jusqu’ici à 216 millions de dollars.

Il y a longtemps que Rob et Sandra soutiennent activement la communauté d’Ottawa, qu’il s’agisse du YMCA, du Repaire jeunesse d’Ottawa, du financement du poste d’entrepreneur en résidence de l’École de gestion Telfer ou de diverses initiatives dans le domaine de la santé mentale. La décision d’appuyer la campagne « Créons des lendemains » – par le travail de Rob pour la campagne et par ce don – a donc été facile à prendre, sachant qu’elle permettrait d’attirer de nouveaux experts en santé à Ottawa et, en fin de compte, d’améliorer des services critiques comme les soins de courte durée en santé mentale.

Rob, qui a fait partie d’organisations comme Cognos et IBM et s’est joint au conseil d’administration de Shopify, sait à quel point il est important d’investir dans les gens. En faisant ce don considérable, Rob et Sandra misent sur les experts de L’Hôpital d’Ottawa – des esprits parmi les plus brillants au monde. Ainsi, cet investissement bénéficiera par ricochet à d’innombrables membres de la collectivité.

Merci, Rob et Sandra, de votre générosité incroyable, de votre travail bénévole et de nous aider à transformer les soins de santé pour les générations à venir.

À 20 ans seulement, Junie a immigré au Canada à partir de la Malaisie avec l’ambition d’étudier à l’Université de Toronto. Une nouvelle vie venait de commencer. Cette nouvelle vie, qui a incité sa famille à la suivre dans les années qui ont suivi, allait toutefois être marquée par l’adversité.

Junie a d’abord été attirée au Canada pour faire ses études, mais une expérience survenue au cours de ses premières années à Toronto lui a donné envie de vivre au Canada. C’était près d’un kiosque à journaux situé dans une rue animée du centre-ville de Toronto. « Il y avait une pile de journaux, mais il n’y avait personne autour. J’ai remarqué que les gens s’approchaient, prenaient un journal et déposaient de l’argent dans un bol. C’était tellement méthodique. Je n’arrivais pas à croire que les gens étaient si polis. » Tout reposait sur la confiance. C’est ce qu’elle a aimé. « Je me suis dit que c’est dans ce type de société que je veux vivre. »

Junie est à Sydney en Australie.

Au cours des quelques années suivantes, Junie s’est mariée et toute sa famille a suivi son chemin vers le Canada. Son frère s’est installé à Ottawa. Junie, sa sœur et leurs maris ont décidé de lui rendre visite dans sa nouvelle maison en 1996. Ils ont passé de merveilleux moments à renouer le contact.

Pendant que les deux couples rentraient chez eux une semaine plus tard, ils ont été impliqués dans une collision frontale dévastatrice à une heure d’Ottawa. Les deux hommes sont morts et les deux sœurs ont été gravement blessées. Junie a repris connaissance sur le lieu de l’accident et a demandé à un policier ce qui s’était passé. « Il m’a dit qu’il y avait eu un accident. J’ai vu nos deux maris effondrés à l’avant, puis j’ai perdu connaissance. » Les deux sœurs ont été transportées d’urgence au Centre de traumatologie de L’Hôpital d’Ottawa.

Seul centre de traumatologie de niveau 1 dans l’Est de l’Ontario

L’Hôpital d’Ottawa héberge le seul centre de traumatologie de niveau 1 de l’Est de l’Ontario au Campus Civic. Il accueille les patients les plus gravement blessés de toute la région, y compris de l’Ouest du Québec.

L’équipe inclut un chef d’équipe, un anesthésiologiste, des infirmières spécialisées en soins d’urgence, des médecins résidents et un thérapeute respiratoire. Elle est ainsi parée pour un vaste éventail de cas complexes et le code un.

Nous lançons un code un lorsqu’un patient gravement blessé est en route vers l’hôpital afin que toutes les ressources convergent vers l’Urgence. Nous pouvons le lancer aussi s’il y a de multiples blessés, comme dans le cas de la collision de Junie et sa sœur. S’il y a un incident d’ampleur considérable ou une catastrophe locale, nous recourons au code orange.

Quand Junie a rouvert les yeux, elle était à l’hôpital et présentait des blessures internes graves. Elle a appris que sa sœur avait de multiples fractures et la perte inimaginable de son mari et de son beau-frère.

« Je me suis dit que si je m’en sortais, j’allais devoir redonner. J’étais tellement reconnaissante des excellents soins que je recevais. » – Junie

– Junie 

Junie a reçu de puissants sédatifs et des soins intensifs pendant deux semaines. Elle se rappelle les soins empreints de compassion qu’elle a reçus lorsqu’elle ne pouvait plus se laver elle-même. Elle n’oubliera jamais la gentillesse et la sensibilité. « Je me suis dit que si je m’en sortais, j’allais devoir redonner. J’étais tellement reconnaissante des excellents soins que je recevais. »

Des essais cliniques changent l’exercice de la médecine

Pendant les premiers jours de son hospitalisation, son frère Lawrence a été témoin de ces soins empreints de compassion lorsqu’il se rendait à l’hôpital chaque jour pour soutenir ses sœurs. Il est aussi resté au chevet de Junie lorsqu’elle était dans un état critique parce qu’elle perdait beaucoup de sang.

Le frère de Junie, Lawrence, en compagnie de sa femme Catherine

Junie a reçu de multiples transfusions de sang pour rester en vie et a eu l’occasion de participer à un essai clinique visant à déterminer à quel moment il est préférable de donner une transfusion de sang aux patients dans un état critique. Son frère, impressionné par l’équipe chevronnée, a signé le consentement à participer à l’essai au nom de sa sœur dans l’espoir que l’essai puisse l’aider et aider d’autres patients.

« Cette recherche a permis de sauver des milliers de vies et d’améliorer les transfusions de sang de millions de personnes. »

– Dean Fergusson, Ph.D.

Junie s’est non seulement remise de l’accident, mais sa participation à l’essai a aussi aidé à changer la pratique en matière de transfusions à l’échelle mondiale. Dean Fergusson, Ph.D., scientifique principal et directeur du Programme d’épidémiologie clinique à l’Hôpital, explique les répercussions pour les patients. « Aujourd’hui, les patients du monde entier reçoivent des transfusions de sang basées sur un protocole plus restrictif conçu à L’Hôpital d’Ottawa. Grâce à des patients comme Junie, nous avons une bien meilleure idée du moment où il faut transfuser, de la durée de conservation du sang et de la manière de prévenir les saignements afin que les patients puissent éviter les transfusions. Cette recherche a permis de sauver des milliers de vies et d’améliorer les transfusions de sang de millions de personnes. »

Une immense gratitude toujours présente

Aujourd’hui, Junie vit à Toronto avec son deuxième mari et est toujours profondément reconnaissante des soins exceptionnels qu’elle et sa sœur ont reçus. Peu après son retour à la maison, elle s’est inscrite pour faire un don mensuel à l’Hôpital, tenant ainsi la promesse de redonner faite pendant son hospitalisation.

Donner est une chose que sa défunte mère lui a inculquée. Son père est décédé lorsqu’elle était très jeune. Cela a contribué à façonner sa personnalité. « Nous étions une famille de travailleurs. Nous n’étions pas riches, mais nous avons persévéré. Ma mère était tout simplement une personne extraordinaire. Elle était altruiste. Nous avons appris de cette façon : lorsque nous recevons quelque chose de bon, nous essayons de le rendre en nature, surtout par des gestes. Je pense que cela a beaucoup d’influence sur moi », confie Junie.

Junie visite sa famille

La force est un attribut qu’elle a également hérité de sa mère. À 55 ans, Junie a reçu un diagnostic de cancer du sein et eu une chirurgie pour retirer les cellules cancéreuses. Peu après, elle a reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire. Elle a constaté personnellement la nécessité de la philanthropie en santé pour fournir les soins les plus perfectionnés. Malgré tout ce qu’elle a affronté dans la vie, elle s’estime chanceuse. « J’ai quand même eu une belle vie. Cela fait 13 ans qu’on a diagnostiqué ces types de cancer et je suis toujours là. J’ai beaucoup de chance. Je suis une femme très chanceuse. »

« Lorsque je mourrai, je laisserai quelque chose derrière moi pour aider ceux qui ont pris soin de moi. C’est ce qui me motive. »

– Junie 

Aujourd’hui à la retraite après une carrière réussie dans le secteur bancaire, Junie pense à l’avenir et à la manière dont elle peut continuer à donner au suivant. C’est pourquoi elle a décidé de faire un don testamentaire à L’Hôpital d’Ottawa afin que les patients puissent bénéficier des dernières technologies et des traitements les plus évolués pour rester en vie. « Lorsque je mourrai, je laisserai quelque chose derrière moi pour aider ceux qui ont pris soin de moi. C’est ce qui me motive. »

Les dons planifiés sont importants

En faisant un don à L’Hôpital d’Ottawa dans votre testament, vous aidez à façonner l’avenir des soins. Vous laisserez ainsi dans votre sillage des possibilités extraordinaires pour les générations à venir.

Nous sommes là pour vous conseiller au besoin sur la façon de faire un don testamentaire en faveur de notre hôpital. Il s’agit d’une occasion de renforcer l’avenir des soins de santé en faisant un don plus important que vous ne l’auriez cru possible – plus important que les dons faits de votre vivant. Imaginez l’héritage que vous lèguerez.


L’Hôpital d’Ottawa est un important hôpital universitaire d’enseignement et de recherche fièrement affilié à l’Université d’Ottawa.

Vittorio Petrin n’a jamais vu le visage de ses petits-enfants. Le dessinateur italien a commencé à perdre sa vision périphérique au début des années 1980, après la naissance de son deuxième fils, ce qui a forcé un arrêt de travail et une retraite précoce. Il a reçu un diagnostic de rétinite pigmentaire, une maladie génétique incurable qui entraîne la dégénérescence de la rétine. Sa vision a diminué progressivement jusqu’à ce que son monde devienne entièrement noir.

Avant de perdre la vue, Vittorio a construit un modèle miniature de la Basilique de Saint-Marc à Venise. Il lui a fallu six ans pour assembler plus de 3 000 pièces de cuivre. « C’était le plus bel endroit que j’avais vu et je voulais en créer une réplique. La construire détournait mon esprit de ce qui allait se produire », confie Vittorio.

An image of Vittorio Petrin with a replica of St. Mark’s Basilica he built while losing his vision to retinitis pigmentosa.
Vittorio Petrin montre la réplique de la Basilique de Saint-Marc qu’il a construite pendant qu’il perdait la vision à cause de la rétinite pigmentaire.

« Mon père était un artiste. Il était un excellent dessinateur et il aimait faire des vidéos. La vue était essentielle pour lui », affirme son fils, Dino Petrin. « Il ne s’est jamais plaint de perdre la vue. Nous ne l’avons jamais entendu le faire quand nous étions enfants. Il avait toujours le sens de l’humour et un solide caractère. Il n’a jamais cherché à faire pitié. Il a seulement accepté avec sérénité. »

Des millions de gens en Amérique du Nord ont une maladie de la rétine comme la rétinite pigmentaire, le glaucome, une ischémie rétinienne et la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Ces maladies peu comprises sont progressives et bien souvent incurables.

Grâce à une thérapie génique et cellulaire prometteuse en cours de conception, Dino espère qu’un jour, d’autres personnes comme son père ne perdront plus la vision.

Dr. Catherine Tsilfidis' research is aimed at developing a gene therapy strategy that blocks apoptosis and slows down retinal disease progression.
Catherine Tsilfidis, Ph.D.

« Bientôt, nous serons en mesure de concrétiser la mission à laquelle nous aspirons depuis le début : amener la thérapie basée sur le gène XIAP au chevet des patients. »

– Catherine Tsilfidis Ph.D.

Une découverte susceptible de changer la donne

La scientifique Catherine Tsilfidis peut imaginer le jour où le premier patient recevra la thérapie génique contre les maladies rétiniennes que son laboratoire tente de mettre au point depuis 20 ans. Il n’arrivera pas demain, mais dans un avenir quand même rapproché.

« La thérapie basée sur le gène XIAP est prometteuse parce qu’elle empêche la mort des cellules au fond de l’œil », explique Mme Tsilfidis, Ph. D., scientifique principale à L’Hôpital d’Ottawa et professeure agrégée à l’Université d’Ottawa. « Cette thérapie pourrait ralentir ou arrêter la perte de la vision causée par un grand nombre de maladies rétiniennes. »

Mme Tsilfidis dirige une équipe de chercheurs de calibre mondial qui a récemment reçu 2,4 M$ du Fonds pour la recherche en Ontario afin de mettre au point des thérapies géniques et cellulaires contre les maladies de la rétine. Un de leurs objectifs est d’accomplir le travail nécessaire pour lancer un essai clinique de la thérapie basée sur le gène XIAP, ce qui pourrait être possible dans quelques années.

La conjoncture actuelle est parfaite pour la thérapie génique et cellulaire

Concrétiser la promesse de remplacer les gènes et les cellules défectueuses de l’œil par des versions saines est tout à fait possible. Bien que ces domaines n’en soient encore qu’à leurs débuts, ils devraient connaître une croissance exponentielle au cours de la prochaine décennie. La thérapie génique contre les maladies oculaires a particulièrement pris son envol, notamment après l’approbation de Santé Canada de la première thérapie génique contre une forme génétique rare de perte de vision en 2020.

« Grâce à ce programme de recherche, l’Ontario pourrait devenir un chef de file en thérapie génique et par cellules souches. »

– Pierre Mattar Ph.D.
The Ottawa Hospital's Dr. Pierre Mattar aims to develop stem cell therapies for retinal ganglion cell diseases such as glaucoma.
Pierre Mattar Ph.D.

Ottawa et Toronto sont des plaques tournantes importantes dans le domaine de la recherche sur les cellules souches à des fins de thérapie cellulaire. En tant que partenaire du programme de recherche sur la rétine dirigé par Mme Tsilfidis, la scientifique Valerie Wallace au UHN s’efforcera d’accroître la survie des cellules souches greffées dans l’œil pendant que le scientifique Pierre Mattar à L’Hôpital d’Ottawa visera à concevoir des thérapies à base de cellules souches pour traiter des maladies qui touchent les cellules ganglionnaires de la rétine comme le glaucome.

La collaboration entre les chercheurs en laboratoire et les cliniciens est la clé du succès

Il faut une équipe exceptionnelle pour relever le défi considérable de mener une découverte en science fondamentale jusqu’aux essais cliniques. Pour réaliser ce programme de recherche, Mme Tsilfidis a mis sur pied une « équipe de rêve » composée de collaborateurs de longue date et de nouveaux partenaires.

En tant que scientifique fondamentaliste, elle a toujours travaillé étroitement avec des cliniciens pour que sa recherche tienne compte des besoins des patients.

« Les ophtalmologistes nous aident à cerner les plus importantes questions à poser, ajoute-t-elle. Notre laboratoire a commencé à se pencher sur des maladies comme la neuropathie optique héréditaire de Leber et le glaucome parce que des cliniciens nous ont dit à quel point elles étaient problématiques. »

Deux collaborateurs cliniciens de Mme Tsilfidis, Stuart Coupland, Ph.D. et le Dr Brian Leonard, prennent part à ce nouveau programme de recherche sur la rétine. Ils travaillent aux côtés du Dr Bernard Hurley et du Dr Michael Dollin, spécialistes de la rétine, qui aident à élaborer des protocoles d’essais cliniques.

« Nos chercheurs se sont taillé une solide réputation pour mener des découvertes du laboratoire au chevet des patients. »

– Dr. Duncan Stewart

Le laboratoire et les bureaux de l’équipe de Mme Tsilfidis sont situés dans le même couloir que les bureaux et les centres de traitement des ophtalmologistes, ce qui facilite la collaboration. Le regroupement de scientifiques et de cliniciens a joué un rôle clé dans le succès de L’Hôpital d’Ottawa pour mener des découvertes du laboratoire jusqu’au chevet des patients.

The highly skilled team at The Ottawa Hospital's Biotherapeutics Manufacturing Centre will make the clinical-grade virus to deliver gene therapy into the eye.
L’équipe spécialisée du Centre de fabrication de produits biothérapeutiques fabriquera des virus de qualité clinique pour livrer la thérapie génique dans l’œil.

Tirer parti de notre expertise en fabrication de produits biothérapeutiques

L’équipe savait qu’elle devait ajouter des ressources et des partenaires, en plus des spécialistes cliniciens, pour assurer la réussite.

« Nous avons surtout mis l’accent sur la science fondamentale dans le laboratoire par le passé, précise Mme Tsilfidis. Maintenant que nous sommes à l’étape de mener la thérapie basée sur le gène XIAP au chevet des patients, nous avons besoin de toute l’aide possible. »

L’une des pièces manquantes pour y parvenir était un virus de qualité clinique pour livrer le gène XIAP dans l’œil, à savoir un virus adéno associé (VAA). Trouver des sources économiques de VAA a été un obstacle majeur au lancement d’essais et à la conception de thérapies géniques.

Heureusement, L’Hôpital d’Ottawa s’est doté du Centre de fabrication de produits biothérapeutiques – une installation de calibre mondial qui a déjà fabriqué plus d’une dizaine de produits viraux et cellulaires différents pour alimenter des essais cliniques réalisés chez l’humain dans quatre continents. Les spécialistes du Centre s’affairaient à étendre leurs activités à la production de VAA lorsque Mme Tsilfidis leur a demandé s’ils aimeraient collaborer à son programme de recherche sur la rétine. Le Centre travaille depuis avec elle et son équipe pour concevoir le processus de fabrication des VAA dont l’équipe aura besoin pour faire approuver les essais cliniques de sa thérapie basée sur le gène XIAP par Santé Canada.

Le Centre est en voie de devenir la première installation au Canada à fabriquer des VAA de qualité clinique pour soutenir des études de thérapies géniques. Cette nouvelle expertise l’aidera à alimenter d’autres essais de thérapies géniques, plus particulièrement ceux ciblant des maladies rares.

Drs. Manoj Lalu and Dean Fergusson along with other experts at the Ottawa Methods Centre are helping to plan a future clinical trial of gene therapy for retinal disease.
Le Dr Manoj Lalu, Dean Fergusson, Ph.D. et d’autres experts du Centre de méthodologie d’Ottawa aident à planifier l’essai clinique d’une thérapie génique contre les maladies de la rétine.

Planifier un essai clinique de calibre mondial

En plus de virus de qualité clinique, l’équipe de recherche a besoin d’aide pour planifier l’essai clinique de la thérapie basée sur le gène XIAP. Fort heureusement, il n’y a pas de pénurie de spécialistes en essais cliniques à L’Hôpital d’Ottawa.

« Je n’ai jamais planifié un essai clinique auparavant, poursuit Mme Tsilfidis. Je connais toutefois quelqu’un qui l’a déjà fait : Dean Fergusson. J’ai toujours été impressionnée par les trajets rigoureux qu’il a aidé à établir. Lorsque je lui ai demandé conseil, il m’a dirigée vers le Centre de méthodologie d’Ottawa. »

Le Centre de méthodologie d’Ottawa est le centre de ressources de L’Hôpital d’Ottawa pour obtenir une expertise et du soutien en recherche. Son objectif est d’aider tous les cliniciens, les membres du personnel et les chercheurs de l’Hôpital à mener des recherches de grande qualité à l’aide des meilleures méthodes. Chaque année, il soutient plus de 200 projets de recherche menés par des chercheurs cliniciens et fondamentaux.

« Le Centre de méthodologie nous épaule avec brio, ajoute Mme Tsilfidis. Son expertise en méthodologie de recherche a renforcé notre programme de recherche et nos demandes de financement. »

Au Centre de méthodologie, l’équipe tire parti du programme Excelerator du groupe de recherche translationnelle Blueprint. Codirigé par Dean Fergusson, Ph.D. et le Dr Manoj Lalu, ce programme est conçu pour favoriser la transition efficace de découvertes en recherche fondamentale vers des essais cliniques à l’aide de méthodes et d’approches rigoureuses. Son personnel aide à concevoir le protocole d’essais cliniques et appuie l’élaboration de demandes d’essais cliniques à Santé Canada en réalisant des examens systématiques des données précliniques et cliniques disponibles.

Un programme de recherche extrêmement prometteur

S’attaquer aux maladies de la rétine sera un grand défi, mais Mme Tsilfidis a réuni une excellente équipe de partenaires de longue date et nouveaux pour cheminer vers la réussite.

« Ces thérapies pourraient transformer la vie des gens. Si nous pouvions guérir des maladies ou ralentir la perte de la vision, ce serait extraordinaire. »

– Dino Petrin

« Nos chercheurs se sont taillé une solide réputation pour mener des découvertes du laboratoire au chevet des patients, mais nous ne réussirons que grâce à un effort d’équipe comme celui-ci », affirme le Dr Duncan Stewart, vice-président exécutif de la Recherche à L’Hôpital d’Ottawa et professeur de médecine à l’Université d’Ottawa. « Tirer pleinement parti de l’expertise de nos chercheurs, de nos cliniciens et de nos ressources fondamentales en recherche est la clé pour offrir de nouveaux traitements aux patients qui en ont besoin. »

L’enthousiasme est palpable, selon Mme Tsilfidis. « Bientôt, nous serons en mesure de faire ce que notre laboratoire essaie de faire depuis le début : amener la thérapie basée sur le gène XIAP au chevet des patients. »

Dino, ancien étudiant diplômé du laboratoire de Mme Tsilfidis, voit le potentiel des thérapies géniques pour aider des personnes comme son père. « Ces thérapies pourraient changer la vie des gens. Si nous pouvions guérir des maladies ou ralentir la perte de la vision, ce serait extraordinaire. »

Vittorio Petrin pictured with his wife Maria Petrin
Vittorio Petrin et sa femme Maria Petrin

Fièrement affilié à l’Université d’Ottawa, L’Hôpital d’Ottawa est un centre de recherche et de santé universitaire de premier plan.

Newspaper clippings, Greenberg family

Un héritage durable

Le don le plus élevé de toute l’histoire du milieu de la santé à Ottawa

Depuis longtemps, à Ottawa, le nom Greenberg est synonyme d’engagement communautaire et d’innombrables œuvres philanthropiques. Depuis 1955, année où les Greenberg ont créé le groupe Minto, les membres de la famille laissent leur marque dans la collectivité. D’ailleurs, rares sont les aspects de la ville qui ne reflètent pas, d’une manière ou d’une autre, l’esprit généreux des Greenberg.

 

Aujourd’hui, en faisant le don le plus élevé de toute l’histoire du milieu de la santé à Ottawa – une somme colossale de 25 millions de dollars versée à la campagne « Créons des lendemains » –, Roger Greenberg, président de la campagne et président exécutif du conseil du groupe Minto, ses quatre frères, sa sœur et sa cousine, tous actionnaires du groupe Minto, laissent un héritage durable et confirment leur rôle de piliers de la collectivité.

 

Ce don exceptionnel marque le coup d’envoi de notre campagne « Créons des lendemains » – la plus ambitieuse de l’histoire d’Ottawa – pour récolter 500 millions de dollars. Avec cette campagne de financement, nous amorçons la concrétisation de notre vision qui transformera les soins de santé en construisant l’hôpital de recherche le plus technologiquement avancé du Canada et en appuyant les recherches révolutionnaires et les projets novateurs de demain.

 

Pour les membres du groupe Minto, animés par la volonté de laisser aux générations futures un monde meilleur et forts de leurs racines ancrées dans la ville d’Ottawa depuis 65 ans, la décision d’appuyer cette campagne est hautement personnelle et laissera une empreinte indélébile.

Merci, chère famille Greenberg, pour votre leadership, pour votre générosité extraordinaire et pour ce geste qui catalysera la transformation des soins de santé à Ottawa et dans le monde entier.

19 avril 2022, OTTAWA, ON – Aujourd’hui, la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa a lancé la campagne Créons des lendemains, dont l’objectif est de 500 millions de dollars. Cette campagne de financement historique transformera les soins de santé dans notre collectivité, mais aussi dans notre pays et dans le monde.

La campagne Créons des lendemains est sans égale dans notre région. La plus importante dans l’histoire de notre ville, elle a pour tremplin la vision la plus ambitieuse à ce jour pour l’avenir de L’Hôpital d’Ottawa. L’objectif?

  • Ériger le nouveau campus de L’Hôpital d’Ottawa sur l’avenue Carling, qui abritera l’hôpital de recherche le plus technologiquement avancé au Canada et offrira les soins les plus centrés sur le patient.
  • Propulser la recherche et les découvertes en santé pour faire de l’Hôpital un chef de file mondial incontesté en la matière.
  • Mettre en place la technologie numérique la plus avancée, dont la plus importante plateforme d’analyse de données au pays.
  • Renforcer les services essentiels, que ce soit pour une chirurgie complexe qui peut sauver une vie, notre expertise en neurochirurgie ou notre centre de cancérologie parmi les plus grands et les mieux équipés.

Tim Kluke, président-directeur général de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, a fait observer qu’il s’agit d’un moment historique dans notre ville. « Avec le lancement de la plus importante campagne de financement dans l’histoire d’Ottawa, nous pouvons tous vivre un moment qui passera à l’histoire lorsque les futurs citoyens se rendront compte qu’ensemble, nous avons révolutionné les soins de santé pour les générations à venir. Nos donateurs et nos bénévoles vivent avec enthousiasme ce moment qui marque le début d’une campagne à l’appui d’un des plus grands projets communautaires de notre vie. »

Au lancement, on a annoncé que Roger Greenberg, président du Minto Group et président et associé directeur de l’Ottawa Sports and Entertainment Group, est le président de la campagne Créons des lendemains. Il a profité de l’occasion pour annoncer le plus grand don fait à ce jour pour les soins de santé à Ottawa, soit 25 millions de dollars de la part des actionnaires du Minto Group : lui-même, ses cinq frères et sœurs et son cousin. « Nous avons ici une occasion formidable d’aider énormément de gens grâce à la philanthropie. Avec la générosité de tant d’autres, nous transformerons complètement les soins que recevront nos enfants, nos petits-enfants et nos arrière-petits-enfants qui habiteront dans la grande région d’Ottawa. Personne ne le fera à notre place. C’est notre devoir. Le moment est venu. »

Bushra Saeed-Khan, survivante d’un traumatisme et amputée, a fait valoir qu’il nous faut dès maintenant des chambres individuelles et un nouveau campus pour incarner la norme d’excellence en accessibilité universelle. «J’ai reçu des soins exceptionnels dès mon arrivée au Centre de traumatologie en 2010, mais j’ai rapidement compris à quel point le Campus Civic était devenu désuet. L’équipe de L’Hôpital d’Ottawa m’a sauvé la vie. Le moment est venu d’offrir à ces professionnels des installations à la fine pointe qu’il leur faut – un bâtiment qui leur permettra de continuer longtemps à soigner les patients. Le moment est venu de concrétiser ce projet. »

Michael Runia, président du Conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, a expliqué que cette vision des soins de santé fera d’Ottawa un grand acteur sur la scène internationale. « Comme chef d’entreprise dans la capitale nationale, je crois que l’accès à des soins de calibre mondial sera pour les organismes de tout acabit dans notre région un aimant capable d’attirer les meilleurs talents dans notre superbe ville. Nous aurons bientôt un hôpital qui correspondra aux capacités de nos gens. »

Pour en savoir plus sur la campagne Créons des lendemains à l’appui de L’Hôpital d’Ottawa, visitez CreatingTomorrow.ca.

À propos de L’Hôpital d’Ottawa :

L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada et le troisième employeur en importance dans sa région. Notre personnel de soutien, nos chercheurs, nos infirmières, nos médecins et nos bénévoles cherchent sans relâche des solutions aux défis les plus complexes en santé.

Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital attire sur ses campus certains des plus grands esprits scientifiques au monde. L’enseignement et la recherche étant au cœur de nos activités, nos techniques de pointe et nos découvertes sont adoptées partout dans le monde pour améliorer les soins aux patients.

Nous sommes le centre régional de traumatologie de l’Est ontarien et nos soins nous ont valu l’agrément avec mention d’honneur, reconnaissance la plus prestigieuse d’Agrément Canada. Nous sommes à l’avant-garde des progrès scientifiques mondiaux en thérapeutique anticancéreuse, en neurosciences, en médecine régénératrice, en traitement de maladies chroniques et en innovation pratique.

Grâce au généreux soutien de la collectivité, nous continuons d’offrir des soins de calibre mondial avec une compassion digne des personnes qui nous sont chères. 

Pour en savoir plus sur L’Hôpital d’Ottawa, visitez le site FondationHO.ca.  

LA CAMPAGNE CRÉONS DES LENDEMAINS
Comité exécutif de la campagne

Faites connaissance avec des membres de notre communauté extrêmement dévoués et passionnés, qui se consacrent corps et âme à soutenir les soins de santé, la recherche et l’innovation de calibre mondial. Ce sont des leaders inspirants qui s’assurent que tous les patients reçoivent des services exceptionnels, sont traités avec compassion et entrevoient l’avenir avec espoir.

roger

Roger Greenberg

Président de campagne, Créons des lendemains 

Roger est président du conseil d’administration du Minto Group et président de Minto Apartment REIT. Il préside également l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), dont il est associé directeur. Il siège au Conseil des gouverneurs de la Ligue canadienne de football et de la Ligue de hockey de l’Ontario. Il était un des cinq membres de la communauté d’affaires d’Ottawa à diriger le plan de transformation du parc Lansdowne. Roger a reçu de nombreuses distinctions : membre de l’Ordre du Canada et récipiendaire de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II, du Gilbert Greenberg Distinguished Service Award décerné par la communauté juive d’Ottawa, du prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations décerné par l’Ottawa Board of Trade et l’Ottawa Business Journal en 2014, du titre de PDG de l’année décerné par l’Ottawa Business Journal en 2004 et du Prix de bâtisseur communautaire de Centraide en 2001. 

« Je suis honoré d’aider à transformer complètement la façon dont nos enfants, leurs enfants et leurs petits-enfants recevront des soins. Personne ne le fera à notre place. C’est notre devoir. »

— Roger Greenberg, Président,  Créons des lendemains 

rob-ashe crop

Rob Ashe

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Rob est l’ancien président-directeur général de Cognos. Nommé président en 2002 et président-directeur général en 2004, il a occupé les deux postes jusqu’à l’acquisition de l’entreprise par IBM en 2007.  Rob a été directeur général de l’analytique d’entreprise à IBM jusqu’en 2012. Il siège au conseil d’administration de Shopify et de MSCI et est directeur principal dans ces deux entreprises. Il siège aussi au conseil consultatif de Bridge Growth Partners, de Georgian et de l’entreprise d’Ottawa Mistral, trois entreprises d’investissement en technologie. Rob et sa femme Sandra Herrick sont diplômés de l’École de gestion Telfer, où ils ont créé le programme d’entrepreneur en résidence Dom Herrick. Rob a reçu en 2020 le prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations de l’Ottawa Board of Trade et de l’Ottawa Business Journal. 

 

« Ottawa est notre chez-nous, pour Sandra et moi, ainsi que pour notre famille et nos amis. Ce projet bénéficiera à nous tous et à notre collectivité pendant des générations en transformant les soins de santé dans notre région. C’est un privilège de faire partie de ce projet rassembleur. »

— Rob Ashe, Directeur de campagne, Créons des lendemains

Fox, Whitney

Whitney Fox

Directrice de campagne, Créons des lendemains

Whitney appuie depuis longtemps La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa et se dévoue sans relâche pour soutenir L’Hôpital d’Ottawa et faire progresser les services de santé. Elle a siégé au Conseil d’administration de la Fondation de 2011 à 2020 et demeure bien active au sein des bénévoles. Cette diplômée de la faculté de droit d’Harvard a d’ailleurs reçu la Médaille du souverain pour les bénévoles du gouverneur général en 2017. Elle donne aussi généreusement de son temps pour soutenir L’Hôpital d’Ottawa dans le cadre de plusieurs activités de la Fondation, en plus d’être une membre clé du Comité du Gala de l’Hôpital. 

katie-lafferty crop

Katie Lafferty

Directrice de campagne, Créons des lendemains 

Katie préside le Conseil d’administration de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, dont elle est membre depuis 2016. Elle siège aussi au Conseil des gouverneurs de L’Hôpital d’Ottawa depuis 2015. Katie est présidente-directrice générale du Partenariat canadien pour le rétablissement de l’AVC au sein de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. Lorsqu’elle était directrice exécutive du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, elle était responsable de la mise en place de la Stratégie canadienne de l’AVC. Elle et son mari ont fondé Watson’s Pharmacy and Compounding Centre. L’Ottawa Business Journal l’a nommée une des 40 personnes ayant moins de 40 ans les plus remarquables à Ottawa en raison de ses contributions au domaine de la santé. 

Bruce-Linton crop

Bruce Linton

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Bruce se passionne pour l’entrepreneuriat et souhaite ardemment faire une différence dans le monde. La croissance d’entreprises solides axées sur la technologie, la création d’équipes de calibre mondial et le positionnement de ses entreprises dans des secteurs mus par l’évolution des politiques publiques sont parmi les cordes à son arc. Fondateur et président du conseil d’administration de Canopy Growth Corporation (Nasdaq: CGC/TMX: WEED), à titre de président-directeur général de cette société, Bruce a piloté l’entreprise pendant 31 acquisitions et plus de 16 phases de financement qui se sont soldées par une hausse des capitaux de 6 milliards de dollars, dont un investissement de 5 milliards par Constellation Brands, la plus importante entreprise d’importation de bière aux États-Unis.  

Bruce est le président fondateur de Gage Growth Corp. (CSE: GAGE), qui a récemment annoncé son acquisition par la prestigieuse North American MSO TerrAscend Corp (CSE: TER), (OTCQX: TRSSF) une fois respectées les conditions habituelles de clôture. Bruce préside le conseil consultatif de Red Light Holland Corp., (CSE: TRIP), une société de produits psychédéliques spécialisée dans les truffes magiques de qualité supérieure et est conseiller de Creso Pharma (ASX: CPH) et d’Above Foods. Co-fondateur et président d’Óskare Capital et investisseur actif de Slang Worldwide Inc. (CSE: SLNG) et d’OG DNA Genetics Inc., il est co-président et ancien président-directeur général de Martello Technologies Group Inc. (TSXV: MTLO). Bruce siège aussi au conseil d’administration de la Fondation olympique canadienne et est membre actif de La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, où il siège au comité exécutif de la campagne. En septembre 2021, il a cessé de siéger au conseil de Mind Medicine Inc. (NEO: MMED), dont il a été administrateur fondateur et dont il a présidé le comité de la gouvernance et de la rémunération. Bruce a aussi été président du conseil et président-directeur général de la Collective Growth Corporation, société d’acquisitions à vocation spécifique cotée en bourse (NASDAQ) depuis mai 2020 et et ayant conclu un regroupement d’entreprises avec Innoviz Technologies Ltd. (NASDAQ: INVZ) en mars 2021. 

 

OTTAWA, ONT., AUG 20, 2012--INTERRENT Mike McGahan, CEO of InterRent a real estate investment trust. Their stock has tripled in the last 20 months on very strong results. Outside their property at 341 Flora St. (near Bronson Ave.). L2R Mike McGahan, CEO; Dave Nevis, VP Property Management; Oz Drewniak, VP Acquisitions; Curt Millar, CFO. ASSIGNMENT # 109999 for BUSINESS story by Bert Hill SAXO--NOT ENTERED VIDEO--NO

Mike McGahan

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Mike est président-directeur général de CLV Group Inc. et président-directeur général administrateur de InterRent REIT. Lui et son équipe dans ces deux entreprises s’impliquent dans des organismes de bienfaisance de la région et au pays. En 2021, CLV Group Inc. recevait le prix de philanthropie d’entreprise extraordinaire et Mike recevait le prix du philanthrope extraordinaire en 2018.  

« Notre entreprise croit fermement qu’il faut redonner et chercher à en faire plus. Nous voulons laisser notre marque et tâcher d’améliorer notre collectivité. »  

— Mike McGahan, Directeur de campagne, Créons des lendemains

Janet McKeage)_600x600

Janet McKeage

Directrice de campagne, Créons des lendemains 

Conseillère principale en investissement pour RBC PH&N Services-conseils en placements, Janet appuie L’Hôpital d’Ottawa depuis longtemps. Elle est bénévole à la Fondation depuis 2015 et a été coprésidente du Déjeuner du PDG de 2018 à 2020. Ambassadrice de la santé mentale des femmes, elle siège au conseil de la Fondation communautaire d’Ottawa. 

« J’estime qu’appuyer cette campagne est un privilège et une responsabilité. Notre hôpital est l’institution qui touchera chaque personne dans notre collectivité. Avoir des installations de calibre mondial pour notre équipe médicale de calibre mondial est essentiel pour nous tous. »

— Janet McKeage, Directrice de campagne, Créons des lendemains

Merchant, Pradeep 250x250

Dr. Pradeep Merchant

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Pradeep est le chef de la Division de néonatologie au Campus Civic de L’Hôpital d’Ottawa et professeur adjoint au Département de pédiatrie de l’Université d’Ottawa. Il est membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa depuis 2015. Il est membre fondateur et président du conseil d’administration du Canada-India Center for Excellence in Science, Technology, Trade and Policy à l’Université Carleton, où il a siégé au conseil d’administration pendant six ans.

Pradeep est un membre bien connu et respecté dans la communauté indo-canadienne et il travaille inlassablement avec les secteurs privé et public pour améliorer les relations économiques entre l’Inde et le Canada. Il est aussi conseiller auprès de l’Indo-Canada Ottawa Business Chamber.

Il est récipiendaire de nombreuses distinctions, dont la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, qui rend hommage à des Canadiens exceptionnels. Récemment, Pradeep a été nommé au sein de l’Ordre du Canada par Son Excellence, la très honorable Mary Simon, gouverneure générale du Canada.

Runia, Mike

Michael Runia

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Michael est président du conseil d’administration de La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa. Il est associé et directeur des investissements au Nautical Lands Real Estate Group. Il a été vice-président de Deloitte Canada et administrateur et président du comité d’audit d’Avenue 31. Il fait en outre partie du conseil consultatif de l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et a été un directeur fondateur du Centre d’innovation dans les cours Bayview d’Ottawa.

« C’est un privilège de faire partie d’un tel pilier dans notre collectivité. »

— Michael Runia, Directeur de campagne, Créons des lendemains

stephen-Victor crop

Stephen Victor

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Stephen dirige le Civil Litigation Group et est associé principal chez Victor Vallance Blais. Il a été avocat principal à la Cour supérieure de l’Ontario, à la Cour d’appel de l’Ontario, à la Cour fédérale et à la Cour fédérale d’appel. Nommé conseiller de la reine en 1981, il a présidé plusieurs conseils d’administration, dont celui de la Fondation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, du Comité Canada-Israël, des amis canadiens de l’Université hébraïque de Jérusalem et de la fédération juive d’Ottawa. Il est lauréat du prix Gilbert Greenberg pour services distingués, octroyé par la communauté juive d’Ottawa, et de la Médaille du souverain pour les bénévoles, décernée par le gouverneur général. Il détient aussi un doctorat honorifique de l’Université hébraïque de Jérusalem, reçu en 2018. 

 

« Qui sauve une vie sauve le monde entier. »  

— Le Talmud

Jeffrey-York crop

Jeffrey York

Directeur de campagne, Créons des lendemains 

Jeff est associé et conseiller spécial de Sobeys, Farm Boy Company Inc. Il a aussi été président-directeur général des magasins Giant Tiger. Diplômé de l’Université Princeton, Jeff est membre actif de la Young Presidents Organization, réseau de dirigeants dont il fait partie depuis 2002. Il investit dans de nombreuses sociétés d’Ottawa dirigées par des entrepreneurs et préside le conseil d’administration de diverses entreprises.

 

À propos de la campagne « Créons des lendemains »

Notre campagne de financement « Créons des lendemains », la plus importante de l’histoire de la région, vise à récolter 500 millions de dollars. Cette campagne nous permettra de réaliser notre vision extrêmement ambitieuse de l’avenir de L’Hôpital d’Ottawa, portée par quatre piliers essentiels.

INNOVATION ET TECHNOLOGIE

Découvrez comment nous créerons l’établissement de santé le plus perfectionné au pays, doté des outils les plus modernes, pour offrir à la population un accès aux soins nécessaires, à l’endroit le plus propice et aux fournisseurs de soins les plus compétents.
En savoir plus

RECHERCHE DE CALIBRE MONDIAL

Grâce à notre modèle collaboratif unique, amenant cliniciens et chercheurs à travailler main dans la main, les patients d’Ottawa – et du monde entier – bénéficieront de découvertes révolutionnaires.
En savoir plus

RENFORCEMENT DES SERVICES CRITIQUES

Qu’il s’agisse de traumatologie, de percées dans la lutte contre le cancer ou de neurosciences, nous améliorerons les services critiques que nous offrons aux patients dans toute la région.
En savoir plus

Le moment est venu de jouer un rôle de chef de file mondial dans la transformation des soins critiques.

Certains patients parcourent des centaines – voire des milliers – de kilomètres pour recevoir les soins de calibre mondial que nous offrons, que ce soit pour une chirurgie complexe qui peut sauver une vie, notre expertise en neurochirurgie ou les excellents soins notre centre de cancérologie, parmi les plus grands et les mieux équipés.

Nous allons fusionner parfaitement la recherche et les services cliniques, pour offrir les traitements les plus avant-gardistes directement à nos patients. Voici comment :

Un nouveau centre de neurosciences de calibre mondial

Nous sommes déjà reconnus à l’échelle internationale pour nos travaux révolutionnaires et notre expertise sur la sclérose en plaques, l’AVC et la maladie de Parkinson, qui attirent des patients de partout.

Nous créerons un nouveau port d’attache pour l’une des meilleures équipes de recherche et de soins en neurosciences du monde, afin de permettre encore plus de percées dans les domaines des soins actifs en neurologie, de la neurochirurgie, de l’épilepsie, de la sclérose en plaques, de l’AVC et de la maladie de Parkinson.

Voici un exemple des façons dont l’intégration des soins cliniques à la recherche nous permet d’améliorer et de sauver des vies.

John Chafe received stem cell treatment for MS at The Ottawa Hospital

John Chafe

Un traitement à base de cellules souches  fait disparaître la maladie chez un patient atteint de SP.

Des soins d’urgence et en traumatologie de calibre mondial

Seul centre de traumatologie de niveau 1 de l’Est de l’Ontario, notre hôpital dessert un territoire habité par plus de 1,3 million de personnes, dans la région d’Ottawa et jusqu’au Nunavut. Les ambulances arriveront à notre nouveau campus par des voies réservées, tandis qu’un héliport situé sur le toit et des ascenseurs à grande vitesse permettront d’amener les patients directement au Centre de traumatologie – et de gagner un temps précieux pour sauver encore plus de vies. Visitez les coulisses de notre Centre de traumatologie avec le Dr Maher Matar, chirurgien en traumatologie :
Dr. Matar at The Ottawa Hospital

Une journée dans la vie d’un chirurgien en traumatologie

Le chirurgien en traumatologie Maher Matar nous emmène dans le centre de traumatologie.

DES SOINS D’URGENCE ET EN TRAUMATOLOGIE DE CALIBRE MONDIAL​

Seul centre de traumatologie de niveau 1 de l’Est de l’Ontario, notre hôpital dessert un territoire habité par plus de 1,3 million de personnes, dans la région d’Ottawa et jusqu’au Nunavut.

Les ambulances arriveront à notre nouveau campus par des voies réservées, tandis qu’un héliport situé sur le toit et des ascenseurs à grande vitesse permettront d’amener les patients directement au Centre de traumatologie – et de gagner un temps précieux pour sauver encore plus de vies.

Visitez les coulisses de notre Centre de traumatologie avec le Dr Maher Matar, chirurgien en traumatologie : 

Dr. Matar at The Ottawa Hospital

Une journée dans la vie d’un chirurgien en traumatologie

Le chirurgien en traumatologie Maher Matar nous emmène dans le centre de traumatologie.

Un remède pour chaque cancer

Nous croyons que chaque cancer peut être vaincu. Aujourd’hui, nous réalisons des percées qui semblaient impensables il y a dix ans. Demain, nous continuerons d’explorer de nouvelles avenues de traitement, dans l’espoir que tous les cancers deviennent chose du passé.

Constatez comment, grâce à votre soutien, nous travaillons à créer des traitements plus précis et plus personnalisés, pour traiter le patient globalement plutôt que l seulement son cancer. Et ce n’est que le début. Nos chercheurs exceptionnels mettront en commun leurs compétences pour mettre au point des traitements révolutionnaires.

Un essai clinique inédit au Canada lui donne une troisième chance

Owen Snider était arrivé au bout du rouleau. Grâce à l’essai clinique canadien d’un traitement par cellules CAR-T, il a toutefois retrouvé l’espoir.

Notre centre de cancérologie est parmi les plus grands et les mieux équipés et notre programme de recherche sur le cancer est l’un des plus avancés au pays.

Nous menons le premier essai clinique canadien sur l’utilisation de cellules immunitaires modifiées génétiquement (cellules CAR-T) dans le traitement du cancer. Les cellules CAR-T ont permis de faire de véritables bonds de géant dans le traitement de la leucémie et d’autres cancers du sang CAR-T.

Les meilleurs soins de courte durée en santé mentale

Avec deux services d’urgence psychiatrique, plus de 90 lits (plus que tout autre centre de la région), un programme de jour, des services pour patients externes et une équipe mobile de crise, notre hôpital est le principal fournisseur de soins en santé mentale de la région.

Dans quelque temps, nous pourrons offrir une gamme complète de services de courte durée en santé mentale, dont un nouveau Service d’urgence psychiatrique, des soins améliorés aux patients hospitalisés, des cliniques externes ultramodernes et des espaces thérapeutiques qui favoriseront le bien-être et la guérison.

LES MEILLEURS SOINS DE COURTE DURÉE EN SANTÉ MENTALE​

Avec deux services d’urgence psychiatrique, plus de 90 lits (plus que tout autre centre de la région), un programme de jour, des services pour patients externes et une équipe mobile de crise, notre hôpital est le principal fournisseur de soins en santé mentale de la région.

Dans quelque temps, nous pourrons offrir une gamme complète de services de courte durée en santé mentale, dont un nouveau Service d’urgence psychiatrique, des soins améliorés aux patients hospitalisés, des cliniques externes ultramodernes et des espaces thérapeutiques qui favoriseront le bien-être et la guérison.

Ensemble, nous pouvons transformer la prestation des soins critiques, ici à Ottawa et partout ailleurs.

Le moment est venu de créer de meilleurs lendemains.

À propos de la campagne « Créons des lendemains »

Notre campagne de financement « Créons des lendemains », la plus importante de l’histoire de la région, vise à récolter 500 millions de dollars. Cette campagne nous permettra de réaliser notre vision extrêmement ambitieuse de l’avenir de L’Hôpital d’Ottawa, portée par quatre piliers essentiels.

INNOVATION ET TECHNOLOGIE

Découvrez comment nous créerons l’établissement de santé le plus perfectionné au pays, doté des outils les plus modernes, pour offrir à la population un accès aux soins nécessaires, à l’endroit le plus propice et aux fournisseurs de soins les plus compétents.
En savoir plus

RECHERCHE DE CALIBRE MONDIAL

Grâce à notre modèle collaboratif unique, amenant cliniciens et chercheurs à travailler main dans la main, les patients d’Ottawa – et du monde entier – bénéficieront de découvertes révolutionnaires.
En savoir plus

RENFORCEMENT DES SERVICES CRITIQUES

Qu’il s’agisse de traumatologie, de percées dans la lutte contre le cancer ou de neurosciences, nous améliorerons les services critiques que nous offrons aux patients dans toute la région.
En savoir plus

Le moment est venu de suivre des pistes inexplorées en recherche

Depuis 20 ans, nous repoussons les limites des soins de santé et de la recherche. Nous transformons et sauvons des vies aux quatre coins de la planète.

Selon nos experts, les dix prochaines années nous réservent davantage de percées en recherche et en soins cliniques que nous n’en avons vu au cours des 50 dernières. Et avec votre aide, c’est dans notre hôpital que bon nombre de ces percées seront réalisées.

Elles se traduiront par des traitements plus efficaces, des thérapies novatrices et de nouveaux espoirs pour nous tous.

Dr. Duncan Stewart

« Les recherches révolutionnaires que nous menons attirent l’attention partout sur la planète. Ensemble, nous pouvons faire d’Ottawa une véritable plaque tournante mondiale des soins de santé et de la recherche. Nous ne visons rien de moins. »

— Dr Duncan Stewart, Vice-président exécutif, Recherche, L’Hôpital d’Ottawa

Préparons-nous à élever la recherche à un autre niveau

Nous sommes fiers de faire partie des meilleurs instituts de recherche du pays. Mais les retombées de nos recherches dépassent nos frontières. Les découvertes et les nouveaux remèdes émanant de notre hôpital aideront des milliers de gens, au Canada et dans le monde entier.

Des collaborations inédites qui donnent des résultats épatants

Il y a plus de 25 ans, nous avons eu l’idée radicale d’intégrer nos médecins dans les laboratoires, aux côtés de nos chercheurs. L’expérience est un franc succès et nos découvertes révolutionnaires se traduisent rapidement en bénéfices concrets pour les patients.

7 national research networks

Notre environnement collaboratif unique, combiné à nos installations de recherche exceptionnelles, attire à Ottawa la crème des chercheurs.

56,029 patient admissions

Quand les traitements traditionnels ne suffisent plus, nous avons la possibilité de transposer rapidement les dernières découvertes en nouvelles solutions, afin de raviver l’espoir.

TOH_Hospital_Colour

Dans la tour nord du nouveau campus, les soins cliniques seront encore totalement intégrés à la recherche. Grâce à notre approche collaborative, nous continuerons ainsi à révolutionner la médecine.

Des premières mondiales

Notre Programme de médecine régénératrice est sans pareil au Canada et possiblement dans le monde. Notre hôpital est un chef de file mondial en matière de recherche sur les cellules souches.

« Si vous êtes en informatique, vous allez dans la Silicon Valley. Si vous misez sur les cellules souches, vous devez être ici, à Ottawa. C’est ici que l’on effectue les plus grandes percées. »

— Dr Bernard Thébaud, Scientifique principal, Programme de médecine régénératrice, L’Hôpital d’Ottawa

1er essai clinique au monde sur le traitement du choc septique à base de cellules souches

1er à découvrir les cellules souches musculaires

1er essai clinique au Canada sur l’utilisation de cellules souches pour traiter les poumons endommagés des bébés prématurés

1er à freiner l’évolution de formes agressives de la sclérose en plaques grâce à la greffe de cellules souches

DES PREMIÈRES MONDIALES​

Notre Programme de médecine régénératrice est sans pareil au Canada et possiblement dans le monde. Notre hôpital est un chef de file mondial en matière de recherche sur les cellules souches.

« Si vous êtes en informatique, vous allez dans la Silicon Valley. Si vous misez sur les cellules souches, vous devez être ici, à Ottawa. C’est ici que l’on effectue les plus grandes percées. »

— Dr Bernard Thébaud, Scientifique principal, Programme de médecine régénératrice, L’Hôpital d’Ottawa

1er essai clinique au monde sur le traitement du choc septique à base de cellules souches

1er à découvrir les cellules souches musculaires

1er essai clinique au Canada sur l’utilisation de cellules souches pour traiter les poumons endommagés des bébés prématurés

1er à freiner l’évolution de formes agressives de la sclérose en plaques grâce à la greffe de cellules souches

La biologie pour combattre la maladie

Notre Centre de fabrication de produits biothérapeutiques est l’un des plus réputés dans le domaine de la biothérapie, qui est en forte croissance et constitue une avenue d’innovation scientifique parmi les plus sophistiquées.

Découvrez comment nous utilisons les cellules souches, les virus qui tuent les cellules cancéreuses, la thérapie génique et d’autres techniques de pointe pour sauver des vies.

Des essais cliniques aux retombées mondiales

Notre programme d’essais cliniques est l’un des plus vastes et des plus performants au pays. Nos projets novateurs ont des répercussions planétaires et de nombreuses lignes directrices internationales sur la conception d’essais cliniques et la rédaction de comptes rendus proviennent d’ici.

Grâce à nos essais cliniques en cours, plus nombreux que dans tout autre établissement au Canada, nous permettons à des patients d’accéder à des traitements inédits, nous donnons de l’espoir aux personnes qui reçoivent un diagnostic et nous définissons les pratiques exemplaires en matière de soins dans le monde entier.

Des essais cliniques aux retombées mondiales

Notre programme d’essais cliniques est l’un des plus vastes et des plus performants au pays. Nos projets novateurs ont des répercussions planétaires et de nombreuses lignes directrices internationales sur la conception d’essais cliniques et la rédaction de comptes rendus proviennent d’ici.

Grâce à nos essais cliniques en cours, plus nombreux que dans tout autre établissement au Canada, nous permettons à des patients d’accéder à des traitements inédits, nous donnons de l’espoir aux personnes qui reçoivent un diagnostic et nous définissons les pratiques exemplaires en matière de soins dans le monde entier.

Ensemble, nous pouvons trouver de nouveaux remèdes et faire des découvertes révolutionnaires qui sauveront plus de vies.

Le moment est venu de créer de meilleurs lendemains.

À propos de la campagne « Créons des lendemains »

Notre campagne de financement « Créons des lendemains », la plus importante de l’histoire de la région, vise à récolter 500 millions de dollars. Cette campagne nous permettra de réaliser notre vision extrêmement ambitieuse de l’avenir de L’Hôpital d’Ottawa, portée par quatre piliers essentiels.

INNOVATION ET TECHNOLOGIE

Découvrez comment nous créerons l’établissement de santé le plus perfectionné au pays, doté des outils les plus modernes, pour offrir à la population un accès aux soins nécessaires, à l’endroit le plus propice et aux fournisseurs de soins les plus compétents.
En savoir plus

RECHERCHE DE CALIBRE MONDIAL

Grâce à notre modèle collaboratif unique, amenant cliniciens et chercheurs à travailler main dans la main, les patients d’Ottawa – et du monde entier – bénéficieront de découvertes révolutionnaires.
En savoir plus

RENFORCEMENT DES SERVICES CRITIQUES

Qu’il s’agisse de traumatologie, de percées dans la lutte contre le cancer ou de neurosciences, nous améliorerons les services critiques que nous offrons aux patients dans toute la région.
En savoir plus

Le moment est venu de donner un nouvel élan à nos équipes de calibre mondial, grâce à des technologies de calibre mondial.

L’avenir des soins de santé est ancré dans la technologie et l’innovation. 

Fermement ancré au cœur de l’industrie canadienne de la haute technologie, notre nouveau campus tirera profit du savoir-faire local pour devenir le centre plus technologiquement avancé du pays – offrant aux patients les soins les plus perfectionnés et modernes qui soient. 

Le carrefour des soins de santé virtuels

Le carrefour des soins de santé virtuels sera situé stratégiquement sur le nouveau campus et servira de premier point de contact pour les patients, qui pourront ainsi communiquer plus facilement avec leurs professionnels de la santé. De plus, il permettra la prise en charge de tous les patients, sauf ceux les plus gravement malades, en dehors du milieu hospitalier. Les innovations de ce genre nous permettront d’offrir aux patients un accès aux soins nécessaires, à l’endroit le plus propice et aux fournisseurs de soins les plus compétents.

Innovation = Recevoir les bons soins, au bon endroit, des fournisseurs les plus compétents

Une capacité d’analyse de données inégalée, pour des soins exceptionnels

Dans le domaine des « mégadonnées », nous avons près de deux décennies d’avance sur beaucoup d’établissements et notre hôpital est reconnu comme un chef de file de l’analyse et la mise en œuvre des données en soins de santé. 

Nous avons l’intention de déployer l’une des plateformes d’analyse de données les plus perfectionnées au Canada, sinon au monde. En exploitant les données, nous améliorerons les soins offerts aux patients du monde entier. 

« Nous sommes prêts à passer au niveau supérieur, en exploitant les données, les dernières technologies numériques et l’intelligence artificielle pour sauver des vies. »

— Dr Alan Forster, Vice-président, innovation et qualité, L’Hôpital d’Ottawa

Innover grâce à des soins de santé hautement technologiques

Les gens exceptionnels qui ont accès à des technologies exceptionnelles accomplissent des choses exceptionnelles.

En établissant un laboratoire vivant, propice aux idées, au développement, aux expérimentations et à l’expansion au service de l’innovation numérique, nous nous attaquerons à certains des plus grands défis en santé mondiale – tout en formant les pionniers de demain.

« Ensemble, nous redéfinissons ce qui est possible et nous entrons d’un pas assuré dans l’avenir des soins de santé. Les innovations qui prennent vie ici même, dans notre hôpital, auront des répercussions dans le monde entier, pendant des générations. Avec votre soutien, nous ouvrirons la voie. »

— Cameron Love, Président-directeur général, L’Hôpital d’Ottawa

Des technologies qui transforment la personnalisation des soins

Nous sommes déterminés à développer des technologies qui sauveront des vies.

Les outils technologiques mobiles et portatifs aideront les patients à s’occuper de leur santé, tout en permettant au personnel médical de suivre leur parcours et de leur offrir des soins au besoin. La prestation de soins de santé s’en trouvera radicalement transformée.

Ensemble, nous pouvons faire profiter les patients des dernières percées médicales.

Le moment est venu de créer de meilleurs lendemains.

À propos de la campagne « Créons des lendemains »

Notre campagne de financement « Créons des lendemains », la plus importante de l’histoire de la région, vise à récolter 500 millions de dollars. Cette campagne nous permettra de réaliser notre vision extrêmement ambitieuse de l’avenir de L’Hôpital d’Ottawa, portée par quatre piliers essentiels.

INNOVATION ET TECHNOLOGIE

Découvrez comment nous créerons l’établissement de santé le plus perfectionné au pays, doté des outils les plus modernes, pour offrir à la population un accès aux soins nécessaires, à l’endroit le plus propice et aux fournisseurs de soins les plus compétents.
En savoir plus

RECHERCHE DE CALIBRE MONDIAL

Grâce à notre modèle collaboratif unique, amenant cliniciens et chercheurs à travailler main dans la main, les patients d’Ottawa – et du monde entier – bénéficieront de découvertes révolutionnaires.
En savoir plus

RENFORCEMENT DES SERVICES CRITIQUES

Qu’il s’agisse de traumatologie, de percées dans la lutte contre le cancer ou de neurosciences, nous améliorerons les services critiques que nous offrons aux patients dans toute la région.
En savoir plus